“Je veux vivre mes rêves, mais je ne sais pas par où commencer”

 

Je veux vivre mes rêves, mais je ne sais pas par où commencer… Vous avez une vague vision de ce vous souhaitez sans savoir comment le réaliser, ni par où commencer ? Peut-être savez-vous ce dont vous ne voulez plus, mais vous n’avez aucune idée de ce que vous voulez ? Vous pensez, de toutes façons, que votre idéal est impossible à atteindre. Cela vous coupe vos moyens pour entreprendre quoi que ce soit.

Tout changement est un saut dans l’inconnu. Difficile d’aller quelque part quand on ne connait pas sa destination ou que l’on ne sait pas comment s’y prendre. Encore moins lorsqu’on y crois pas. Cette phase de flottement est légitime. Et vous pouvez éviter de la faire durer trop longtemps.

Détendez-vous !

Pensez à une situation passée où vous n’aviez aucune visibilité et que vous avez fini par résoudre pour vivre ce à quoi vous aspiriez. Lorsque vous ne saviez pas comment obtenir votre permis de conduire et une voiture pour aller là où vous le souhaitiez. Quand vous stressiez à l’idée de ne jamais avoir votre premier job. Aujourd’hui, cela vous fait sourire, non ?

Les solutions existent. Elles se présentent lorsque nous clarifions notre but et que nous agissons dans ce sens. Il s’agit en fait d’aligner notre vision, notre motivation et nos actes, comme nous allons le voir. Gardez à l’esprit que la solution à votre problématique actuelle existe déjà. Et elle peut vous mener au-delà de vos espérances actuelles, si vous êtes fidèles à vous-mêmes.

L’impasse et la frustration

Je suis passée par là : lorsque j’ai voulu changer de métier, il y a plus de 15 ans, ce changement me semblait si énorme que je ne savais pas quoi faire ni comment m’y prendre.

Au départ, je n’avais aucune idée de ce que je voulais faire. Idéalement, je voulais faire quelque chose qui ait du sens pour moi, me sentir vraiment utile, tout en vivant à mon rythme. Ayant travaillé à l’export, je ne voulais plus courir d’un pays à l’autre. Je voulais un mode de vie qui corresponde à mes besoins. Cela me semblait impossible dans mon secteur d’activité et je n’envisageais pas de pouvoir en changer à l’époque. En le faisant, j’avais peur de perdre tout ce que j’avais fait avant. Je me sentais donc pieds et main liés.

Un jour, j’ai découvert les massages. Ils m’ont apporté tellement de bienfaits que j’ai eu envie d’apprendre. Je me suis inscrite à une formation. J’ai découvert mes talents insoupçonnés d’attention, de ressenti, d’écoute et de toucher. J’ai ensuite rencontré des gens sur la même longueur d’onde qui m’ont encouragé. J’ai continué à écouter mes besoins. Deux ans plus tard, c’est devenu mon métier.

Parce que j’ai pris cette initiative folle de m’inscrire à un stage de massage (sans but professionnel, juste pour le bien-être), tout s’est ouvert à moi ! Les solutions ont alors coulées de source.

Il n’est pas utile d’avoir un plan de réalisation détaillé de ce que vous souhaitez. Ce qui importe, c’est de savoir ce à quoi vous aspirez et d’agir. De prendre une petite initiative pour aller vers ce que vous souhaitez pour que le fil se déroule, c’est-à-dire pour que le « comment » apparaisse.

C’est ce que je vis à nouveau avec mon blog. Au départ, j’avais une idée qui me semblait difficilement réalisable (et à laquelle j’avais déjà renoncé auparavant). Et de fil en aiguille, j’ai trouvé une solution qui m’a permis de créer mon blog. J’ai fait des rencontres et des découvertes totalement inattendues qui me font envisager mon idée de départ d’une façon beaucoup plus large ! Encore mieux que ce que je souhaitais. Le « comment faire » est arrivé lorsque j’ai commencé à agir dans le sens de ce que je voulais.

Comment aligner son « quoi », son « pourquoi » et ses actions ?

  •  Si vous savez ce que vous voulez (votre « quoi »), quel que soit le domaine, alors prenez le temps de préciser votre motivation (votre « pourquoi »).

Votre « pourquoi » est ce qui motive votre objectif au plus profond de vous. C’est ce que vous allez pouvoir vivre et ressentir au travers de votre quoi.

Votre « pourquoi » s’appuie aussi sur des talents ou des aptitudes que vous avez déjà (cliquez ici pour les découvrir), même si vous les ignorez.

Votre motivation, c’est aussi ce qui va vous permettre de surmonter les obstacles (peurs, doutes, délais, résistances) en cours de route.

Si votre « quoi » et votre « pourquoi » sont cohérents entre eux, alors prenez des initiatives dans ce sens, y compris les plus folles ou impossibles ! Osez aller voir ce qui vous inspire, juste pour voir. Allez visiter le lieu de vie dont vous rêvez. Rencontrez quelqu’un qui a vécu la même situation et qui a réussi à la transformer. Contactez cette personne qui fait le métier qui vous inspire. Renseignez-vous sur ce cours de dessin qui vous passionne et que vous repoussez depuis plusieurs années.

Le « comment » émergera de vos initiatives. Vous serez alors en mesure de définir des objectifs intermédiaires, c’est-à-dire les marches de l’escalier qui mènent à la concrétisation de votre rêve. Par exemple, marche 1 : suivre telle formation (9 mois). Marche 2 : créer une structure (3 semaines, à partir de mars 2018). Marche 3 : travailler avec un professionnel du secteur (dès ma formation, septembre 2018), marche 4 : participer au salon untel (décembre, etc.)

Ces marches sont des objectifs réalisables que vous allez vous fixer et qui mis bout à bout, vous permettront d’atteindre votre but.

 

« Commence là où tu es. Utilise ce que tu as. Fais ce que tu peux ». Arthur Ashe

  •  Vous ne savez pas ce que vous voulez, partez momentanément de ce dont vous ne voulez plus. Puis, laissez parler votre cœur, c’est-à-dire votre idéal. Que voulez-vous vivre ? Quelles expériences voulez-vous faire … si vous n’aviez aucune limite. Si vous aviez une baguette magique. Lisez ou relisez la troisième partie de cet article. Notez vos réponses sur un cahier personnel. C’est votre point de départ.

Voyez ensuite si vos croyances correspondent à votre idéal. Dans mon exemple, vous pouvez voir que je pensais certaines choses tout simplement impossibles et déraisonnables, comme changer de secteur d’activité.

Ensuite, en agissant, je me suis rendu compte que je pouvais dépasser mes croyances limitantes et mes peurs (je ne peux pas repartir de zéro, je vais tout perdre ou je ne sais pas créer un blog, tenir un blog ; ça prend beaucoup de temps). C’était ce que je pensais à l’époque. Et en le faisant quand même, j’ai pu aller au-delà de ce dont je rêvais !

Suivez votre cœur, y compris si ce qu’il dit n’a rien à voir avec ce que vous pensez. Identifiez vos croyances pour les neutraliser c’est-à-dire les voir et choisir de vous y confronter en conscience. Identifiez votre « pourquoi ». Si votre « quoi » et votre motivation sont justes, vous dépasserez vos croyances limitantes.

Notez toutes les idées qui vous viennent spontanément à l’esprit pour concrétiser ce que vous voulez. Aucune idée ? Rencontrez des professionnels sur un salon spécialisé, cherchez une école, une formation, des livres qui vous permettent d’apprendre. Et surtout, agissez. Prenez une initiative, aussi petite vous semble-t-elle. C’est elle qui fera démarrer votre locomotive !

Votre « comment» va émerger de vos premières initiatives. Définissez des étapes intermédiaires réalisables (à votre portée). Fixez-vous des objectifs intermédiaires avec des délais (voir exemple ci-dessus).

Je peux vous aider à franchir ces étapes, contactez-moi, l’entretien préalable est gratuit.

Quelle est votre situation : vous savez ce que vous voulez sans savoir par où commencer ou bien vous ne savez pas? Partagez votre expérience. Quelles sont les choses que vous pensiez impossibles auparavant que vous avez dépassées ?

Partagez vos réponses dans les commentaires, elles aident tous les lecteurs à avancer ! 

Comments

comments

Auteur : Coralie

Thérapeute, auteur, sage femme des consciences et des rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *