Trouver l’énergie de l’action 6/7

Notre esprit et notre corps forment un ensemble ultra-perfectionné, inégalé par les plus prodigieuses réalisations humaines. Ça, vous l’aviez sans doute remarqué.

Nous n’en utilisons pas toutes les capacités, loin de là. Au risque de choquer, je dirais que l’on peut faire la comparaison avec notre téléphone portable ou notre ordinateur. Nous utilisons environ 5 à 10% de leurs fonctionnalités. Dommage, non ?

Aujourd’hui, je vous propose une expérience pour vous faire prendre conscience que vous avez le pouvoir que vous avez sur votre corps et votre énergie.

En temps normal, ce sont nos pensées qui déterminent notre ressenti. Nos pensées engendrent des émotions et des comportements de même nature. Vous rappelez-vous de cette équation ?

Pensées => émotions => actions

Notre niveau d’énergie impacte à son tour nos pensées : c’est un cercle vicieux ou vertueux selon si l’énergie est positive ou négative.

Plus nous avons de pensées positives, plus nous allons fabriquer d’émotions légères. Et plus nous agirons avec simplicité et facilité. Par exemple :

  • Si je pense à mes prochaines vacances au soleil, je ressens de la joie et j’agis avec légèreté.
  • Si je pense à la porte du garage qui n’est toujours pas réparé, je me sens plombé(e) et j’ai la flemme d’aller faire mes courses à pied.

Voici une illustration des principales émotions négatives et positives que nous pouvons ressentir, de la peur à l’amour en passant par l’inertie :

Nos pensées et nos émotions ont également une incidence directe sur les hormones que nous sécrétons, c’est-à-dire sur tous les systèmes de notre organisme (nerveux, digestif, respiratoire, immunitaire, etc.) et donc notre santé.

Quel rapport avec la réalisation de nos rêves ?

Lorsque nous voulons trouver des solutions, réaliser des désirs ou des rêves, nous avons besoin d’énergie positive. Si nous sommes portés par l’enthousiasme de la visualisation de nos désirs/rêves, tout va bien. Cependant, nous pouvons être ralenti(e) par des peurs latentes. Nous pouvons aussi avoir du mal à sortir de l’inertie, l’hésitation, les doutes, dans lesquels nous sommes installé(e) depuis plusieurs semaines ou mois.

Enfin, nous pouvons être influencés par la lourdeur ambiante, selon notre réceptivité aux médias (informations, journaux, radio, TV, qui se concentrent sur les catastrophes, la spéculation sur les menaces, etc. créant un climat de peur).

Comment remonter son niveau d’énergie afin de trouver l’impulsion pour entrer dans un cercle vertueux ?

Bouger son corps

Afin de sortir de l’apathie et de réduire l’activité de notre mental au profit du physique, il est très recommandé de bouger : marcher, faire du sport, jardiner ou toute autre activité qui engage le corps.

Faire quelque chose que l’on n’a jamais fait

L’idée est d’établir de nouvelles connexions dans votre cerveau. Celles-là mêmes qui vont vous permettre de développer de nouvelles qualités, aptitudes. Celles-ci vous apporteront de l’enthousiasme.

  • Changer d’alimentation pendant une semaine (plus de végétal moins d’animal, plus de naturel, moins d’industriel).
  • Faire quelque chose qui vous fait peur. Le faire en conscience (aller dans un tunnel, toucher une araignée ou un serpent, rester seul une nuit, prendre l’avion, etc.)
  • Demander à quelqu’un quelque chose que vous n’auriez jamais osé.
  • Essayer une nouvelle discipline sportive, dessiner, apprendre une nouvelle langue, chanter dans une chorale, danse, etc.
  • Ecouter de la musique “dynamique”.
  • Casser votre routine, changer vos habitudes : fréquenter de nouvelles personnes. Changer d’itinéraire pour aller travailler. Changer de côté dans votre lit ! Ranger vos affaires autrement. Passer 3 jours sans regarder la TV, etc.
Faire du tri dans ce qui nous appartient et utilisons

Il s’agit ici encore de s’alléger et de faire bouger l’énergie des objets ou lieux auxquels nous sommes reliés. Pas passionnant, mais très efficace ! Idées d’interventions : pièce de vie, placards, cave, grenier, garage, ordinateur, téléphone, dossiers en suspens, etc. Quoi faire ? Donner, ranger, jeter, nettoyer.

Pratiquer la gratitude

Éprouver de la reconnaissance pour ce que nous avons est le moyen par excellence pour se hisser en haut de l’échelle émotionnelle. C’est la façon d’entrer dans l’énergie de la vie.

Faites le test : remerciez quelqu’un sincèrement et observez comment vous vous sentez, ce que ressent la personne que vous avez remerciée, ce qu’elle fait et ce qu’elle répond. La vie fait pareil avec nous quand nous l’honorons.

 

Enfin, les lecteurs avertis que vous êtes ne manqueront pas de me faire remarquer que c’est une intervention artificielle qui ne règle en rien les problèmes de fond. Très juste ! Je ne suis pas une adepte de mettre la poussière sous le tapis.

Si ces exercices accessibles à tous élèvent notre fréquence énergétique à coup sûr, cela ne nous dispense pas de chercher les causes de notre apathie ou de notre manque de motivation (clarification, nettoyage des blocages/charges émotionnelles, etc.).

Quoi qu’il en soit, faire ces exercices pourra précisément nous aider à prendre le téléphone ou rencontrer les personnes qui peuvent nous aider pour ce travail en profondeur, bref à trouver l’impulsion.

Ils sont aussi pertinents parce qu’ils nous permettent de prendre conscience de notre responsabilité et pouvoir sur nous-même, donc sur notre vie.

En boostant notre énergie, nous attirons des gens et des situations sur la même fréquence que la nôtre. Et vous l’aurez compris, nous avançons de manière plus efficace vers nos rêves.

Et tout cela, je vous demande de le vérifier par vous-même dès maintenant et de venir nous donner vos ressentis dans les commentaires.

 

Comments

comments

Auteur : Coralie

Thérapeute, auteur, sage femme des consciences et des rêves.

2 réflexions sur « Trouver l’énergie de l’action 6/7 »

  1. Ton article est très intéressant et je suis totalement d’accord avec toi. Pour moi, la positive attitude me permet d’accomplir beaucoup de choses dans ma vie personnelle.

    1. La positivité devient un état d’esprit. Elle élève notre fréquence vibratoire. Cependant, elle ne nous affranchit pas contre l’adversité mais elle permet de se relever plus vite. Partage nous ton expérience Arnaud?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *