Recevez l’aide de vos Guides pour réaliser ce qui vous souhaitez par-dessus tout

 

Méditation guidée “Accueillir l’aide de vos Guides de Lumière” à la fin de de l’article. 

* **

Quelle relation avez-vous avec « votre propre GPS » et vos Guides ?

En avez-vous une ?

Si oui, comment cela vous aide-t-il au quotidien ?

Chacun a une expérience et un ressenti différent – intime – de sa spiritualité et de tout ce qu’elle a à nous offrir.

Certains disent aussi ne pas en avoir du tout ! Et c’est souvent parce qu’ils n’en sont simplement pas conscients.

Nous avons tous cette faculté parce que c’est notre essence. Notre Esprit est invisible et pourtant bien réel et souverain en chacun. Comment le découvrir ?

Dans plusieurs articles, je vous ai invité à en faire l’expérience en vous connectant à votre propre guidance spirituelle (ce que votre âme veut vous dire +  accédez à votre propre guidance)

C’est La porte d’accès. Le point de départ.

Dans notre monde, tout a une part spirituelle, parce que c’est l’origine de toutes choses. Comme nos idées ou nos rêves, par exemple, ils commencent par exister dans notre esprit (invisibles) pour ensuite se concrétiser (visibles).

Ce qui est invisible et ce qui est visible ne sont pas séparés. Tout est relié et indissociable.

Tout est interdépendant, mais lorsque nous nions cette unité, nous nous coupons d’une partie essentielle de nous-mêmes, notre Source et des pouvoirs simples de création qu’elle nous offre.

Je vous disais il y a peu « Un des buts de la vie sur Terre aujourd’hui est d’amener de la conscience (lumière) dans la matière. De spiritualiser la matière, c’est-à-dire de réunifier ce qui a été séparé (matière et subtil, visible et invisible, conscience et ignorance, divin et humain) pour différentes raisons, à différentes époques ».

Reconnaître cette part spirituelle, c’est retrouver le chemin de l’harmonie, de la fluidité et de l’équilibre. C’est accéder aux connaissances, enfouies en nous, pour faciliter notre évolution et notre épanouissement.

Aujourd’hui, je constate que de plus en plus de gens s’ouvrent à leur spiritualité, à leur propre lumière. La spiritualité est présente, partout, dans tout : c’est la perfection subtile de toute chose.

Nombreux sont ceux qui sont aujourd’hui en mesure de tourner leur attention sur cette perfection en dépit des difficultés de leur vie. Ressentir de la gratitude ou s’accepter tel que l’on est, avec nos qualités et nos limites, font partie des états de conscience qui donnent plus de place à cette part spirituelle et qui transforment notre vie.

Beaucoup se sentent aidés, soutenus par leurs Guides de Lumière. Nombreux sont ceux qui les sollicitent au quotidien pour retrouver leur unité avec plus de légèreté. Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ?

Je ne peux répondre pour les autres à cette question, je peux seulement vous partager mon expérience qui vous encouragera à faire la vôtre.

Je vais donc vous partager mon ressenti sur :

  • Ce que sont les Guides
  • Comment je me relie et communique avec eux
  • Ce qu’ils m’apportent
Dans le cœur des êtres humains, quelle que soit leur culture ou leur époque, il y a des ressentis et la conscience que la vie est plus que ce que l’on peut voir avec nos yeux ou saisir avec notre mental. La vie est à la fois matière et subtile, visible et invisible.

 Qui sont les Guides ou Êtres de Lumière ?

La Vie sous toutes ses formes (visible ou non) est pour moi une école où nous apprenons à faire grandir notre conscience jusqu’à retrouver notre véritable nature, notre pleine conscience, et tous les pouvoirs qui vont avec.

Il existe des formes de vie plus avancées que celles des êtres humains. Et de la même manière que dans le corps humain, où toutes les cellules sont reliées et interdépendantes, chacune évolue et travaille pour le même but : l’équilibre, la vitalité, l’épanouissement.

Les formes de vie les plus évoluées soutiennent et partagent ainsi leur connaissance et leur pouvoir avec les autres.

℘ Nous disposons tous de Guides spirituels qui nous accompagnent de manière individuelle en fonction de ce que nous venons apprendre et offrir au cours de notre vie. Ces guides sont des êtres qui ont l’expérience de la vie sur Terre et qui se consacrent à veiller sur ceux qui y vivent, avec leur recul et leur sagesse.

Ils sont là pour nous guider et nous éclairer dans nos vies d’humains où la conscience est souvent réduite.

Nous sommes rarement conscients de ce que nous faisons (et faisons souvent plusieurs choses en même temps), ni du sens de notre existence.

Bien souvent, nous sommes gouvernés par le pilote automatique qu’est notre inconscient et en subissons souvent les conséquences négatives : mal-être, souffrance, maladies, conflits, désaccord avec soi et ses besoins, etc.

Faire grandir sa conscience commence simplement par centrer son attention sur son corps, son ressenti, ses actions, ses paroles, sa nourriture, ses relations, etc.

℘ Nous disposons tous de l’aide des anges, archanges et de tous les Êtres de Lumière (invisibles) que nous sollicitons. Ils sont là pour nous, avec nous, tout le temps. Nous n’avons qu’à nous adresser à eux et formuler nos demandes.

J’ai récemment découvert que les trois religions monothéistes nous invitent à invoquer les anges, les archanges et les Saints. Ce qui m’a conforté quant à mes perceptions ou mon état de santé mental !!!

Il existe une expression qui dit « les anges se sont penchés sur son berceau » pour ceux à qui tout réussi. Ce constat incomplet puisqu’il est dit dans les textes sacrés que nous avons tous plusieurs anges qui veillent sur nous dès notre naissance. D’où une autre expression très répandue : avoir des « anges gardiens ».

Religion vient du latin religare : se relier. Se relier à l’aspect de soi méconnu, invisible. C’est le rôle des religions que d’enseigner cette reliance. Au fil du temps, les religions ont parfois dérivé (…) et ont poussé les hommes à s’en éloigner.

Aujourd’hui, les êtres humains expérimentent d’autres disciplines de connexion, telle que la méditation, libre de toute politique religieuse.

Beaucoup se ressourcent aussi dans la nature, la communication subtile avec les animaux, les éléments, la musique, la contemplation, la gratitude, tout ce qui est plus grand que soi.

« Les Guides sont là pour nous, avec nous, tout le temps »… comment je me relie et communique avec eux ?

Les Êtres de Lumières ne vivent pas dans un autre endroit que nous. Ils se trouvent dans une autre dimension, plus légère et avancée que la nôtre, et à la fois avec nous.

Toutes les dimensions sont reliées entre elles. Le pont entre les unes et les autres est le cœur : lorsque nous portons notre attention au cœur de notre être, nous sommes en mesure de passer d’une dimension à une autre. Sans navette spatiale !!!

Nous le faisons avec facilité dans notre enfance, jusqu’à ce que le mental prenne le dessus (vers 7 ans l’âge de raison). Beaucoup d’adultes gardent cependant des facilités pour percevoir ou communiquer avec les Êtres de Lumière.

Chaque dimension a une fréquence vibratoire distincte. Et nous avons tous la possibilité de changer de fréquence, selon nos pratiques, selon notre conscience de nous-même ou de la vie.

Passer d’un plan d’existence à un autre se fait grâce à notre état de conscience. Tout le monde a cette faculté et le fait, parfois sans s’en rendre compte.

Si vous voulez trouver les secrets de l’univers, pensez en termes d’énergie, de fréquence et de vibration.

Nicolas Tesla

Le point commun entre les Êtres de Lumières et les êtres humains, c’est l’Être – l’Esprit, le Cœur, le Soi ou JE SUIS : la conscience de sa présence-essence-divine. Cependant, notre mental ne croit que ce qu’il voit et nous pousse à nous identifier (se prendre pour) notre corps et notre personnalité, et non à cette paisible présence JE SUIS.

Comment aller dans son cœur ? Pour l’adulte que nous devenons, cela demande un petit apprentissage. Il s’agit en fait de désapprendre à fonctionner à partir de son mental (l’analyse, le jugement, la réflexion, la projection, l’anticipation, la mémorisation). Et la toute première étape est de prendre conscience que nous fonctionnons ainsi la plupart du temps.

L’analyse mentale de ce que nous vivons nous pousse à ressasser, à nous focaliser sur ce qui nous préoccupe. Cela engendre la peur. Nous faisons alors nos choix et prenons nos décisions en fonction de nos peurs. Peur de perdre, de manquer, de ne pas être à la hauteur, peur d’être rejeté.

La seconde étape consiste à choisir de prendre du recul sur nos pensées, préoccupations, croyances, pour descendre de son mental vers son cœur. Cela se fait en prenant un moment de calme pour s’intérioriser : se mettre à l’écoute de soi, s’observer.

Dans cette écoute, nous prenons de la distance avec nos pensées et nos émotions et devenons l’Observateur (la conscience) de ce qu’il se passe en nous : nous ne subissons plus toute cette agitation !

Le calme s’installe peu à peu et nous pouvons accéder aux informations que nous délivre notre cœur (nos vrais besoins, les solutions les plus simples, notre intuition connectée à l’Intelligence supérieure qui régit la Vie).

Avec l’entrainement, cette pratique nous permet de nous connecter et d’être réceptifs à d’autres consciences plus évoluées et plus sages (sans téléphone portable !!!) : celles des Êtres de Lumière.

Je plaisante, mais tous les outils que les humains inventent sont inspirés et reflètent leurs propres capacités.

Revenons à cette précieuse connexion à Soi. Lorsque nous la pratiquons tous les jours, plusieurs fois par jour, cela élève notre fréquence vibratoire et nous fait accéder à des ressources aussi inattendues que méconnues.  Cela nous transforme et transforme par conséquent notre vie.

Nous devenons plus en accord avec nous-même et la réalisation de ce qui nous correspond est facilitée. Notre confiance en la vie et en nous-même grandit. Nous comprenons le sens de ce que nous vivons et pouvons alors faire les choix les plus justes. Nous saisissons la perfection de la vie dans laquelle nous pouvons nous sentir inclus et utiles. C’est grâce à cela que nous bénéficions de toute son aide (de la vie) pour vivre ce que nous avons à vivre, apprendre et offrir notre contribution à l’ensemble.

La prière est une forme d’introspection à l’intérieur de laquelle nous nous connectons et formulons des demandes. Elle est associée à la religion et donc souvent délaissée. Cependant, les demandes que nous faisons depuis notre cœur, dans le cadre d’une méditation ou en conscience, reviennent au même.

Les questions, l’aide ou les demandes que nous faisons sont entendues. Plus notre pratique est assidue, plus nous sommes réceptifs aux réponses et pouvons les appliquer.

Les Êtres de Lumière, quels qu’ils soient, ne choisissent pas et ne font pas à notre place. Ils respectent notre libre arbitre : notre liberté et notre souveraineté. Ils nous montrent le chemin et mettent à disposition ce dont nous avons besoin lorsque nos demandes sont justes pour nous.

Si ce n’est pas le cas, ils vont nous pousser vers des rencontres ou des expériences qui vont nous permettre d’en prendre conscience.

Ce que m’apportent les Êtres de Lumière

Comment les Êtres de Lumière m’aident-ils au quotidien?  

Me laisser guider par les Guides de Lumière est comme accéder à l’école de la vie, de la Connaissance, juste en le demandant. L’école est gratuite et ouverte 24h/24! Les informations sont intégrées dans mon subconscient, il me semble, puis remontent à la surface au travers de prises de conscience que je n’ai qu’à appliquer dans mon quotidien. La pratique est facilitée (par rapport à ce que je peux apprendre dans un livre de développement personnel par exemple) et c’est ce qui me fait ressentir cette puissance, ce soutien, propre à des Êtres Lumineux ou plus évolués.

Ils ne me disent pas ce que je dois faire (« tu dois faire ci ou ça, de telle façon, etc. »). C’est à moi d’explorer dans mon cœur ce que je souhaite, ce qui m’inspire et de le faire.

Ils me permettent de ressentir ce qui est juste pour moi ou ce qui ne l’est pas. Ils m’envoient des messages par le biais de mon intuition (messages, idées, inspiration, aspirations), de signes ou de rencontres pour que j’en prenne conscience.

Comment je reconnais ce qui vient d’eux ? Je vois que j’ai des idées nouvelles, je rencontre subitement des gens qui m’aident par rapport à mes besoins, je suis attirée par un livre, une activité, une expérience qui me permet de prendre conscience des connaissances qui me manquaient. D’une manière générale, je me sens aidée, les choses sont plus faciles, des portes s’ouvrent.

Les Êtres de Lumière m’aident également à voir les entraves que je mets sur mon chemin. Ils pointent mes croyances erronées aussi via de prises de conscience. Ils me facilitent la réalisation de ce dont j’ai besoin. Encore plus lorsque je fais ce qui est juste pour moi et non là où me conduisent mes peurs et mes limites.

Au départ, quand je n’avais pas de réponse par rapport à une demande, cela me faisait douter de leur omniprésence ou de leur aide. J’ai ensuite réalisé que quand je n’avais pas la réponse que j’attendais, c’est parce que je ne demandais pas ce dont j’avais besoin (ce qui me correspondait à moi!). J’ai aussi constaté, que pour certaines demandes, il me fallait simplement du temps pour développer des qualités ou construire, par exemple, et voir une véritable évolution.

Les Êtres de Lumière mettent à ma disposition des solutions, lorsque je me rends réceptive et disponible. Je constate aussi que mon chemin est beaucoup plus éclairé et simplifié lorsque je fais les choix qui me correspondent (en suivant mon cœur et mon intuition), c’est-à-dire en étant fidèle à moi-même.

Ils ne m’évitent pas tous les obstacles et ne m’indiquent pas forcément le chemin le plus court parce que c’est l’expérience (y compris les échecs ou la souffrance) qui m’enseigne. C’est grâce à mon expérience que j’apprends à discerner et devenir mon propre maître.

Les Êtres de Lumière encouragent et respectent l’autonomie et la liberté de chacun. La liberté est un des aspects de l’amour.

Je sollicite les anges et les archanges selon leur spécialité pour une aide particulière. Et j’ai des réponses parfois amusantes ! Une des caractéristiques pour distinguer leurs messages de ceux de mon mental est l’humour.

Je me sens protégée vis-à-vis de ce que je ne vois pas, mais aussi des risques ou accidents matériels. À plusieurs occasions, en voiture ou en moto, je me suis vue éviter des accidents « par miracle ».

Aujourd’hui, lorsque je fais appel à eux, j’ai toujours une réponse dans les minutes, les heures ou les jours qui suivent.

Je demande parfois des soins ou des enseignements et je constate à plus ou moins longs termes mon évolution (dans mon travail ou ma conscience des choses, par exemple).

Plus je me connecte (par le silence, la tranquillité, la nature, la méditation au quotidien), plus je reçois, plus je suis guidée. Avec la pratique, la connexion est devenue quasi permanente (je suis consciente de ce que je fais, ce que je dis, ce que je ressens, vis, etc.)

Je ressens au quotidien une présence douce et bienveillante qui se traduit aussi par une tranquillité intérieure, la conscience que tout est bien, que tout est parfait. Les Guides m’invitent à rester dans le présent, sans projeter ou anticiper. Dans le présent, les solutions les meilleures se manifestent avec un minimum d’actions de ma part.

Les Êtres de Lumière m’apportent donc à la fois une guidance permanente, un éclairage, une vision plus large et sage. C’est aussi une présence, une énergie que je nommerais pureté, clarté, Amour.

Leur présence est le soutien le plus précieux que je connaisse pour me réapproprier mon état Lumière : cette conscience libre et puissante que JE SUIS déjà.

Que ce message vous inspire à retrouver le vôtre. Aidez-vous de la méditation guidée, juste en dessous.

Si cet article vous a inspiré, partagez-le à ceux que vous aimez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. PAOLI François sur

    Grand merci pour cette prise de conscience, un petit dommage, la musique est un peu trop forte par rapport au texte, à bientôt, François.