Découvrez ce que votre âme veut vous dire maintenant

 

Pour écrire cet article, je me suis mise à l’écoute de mon âme et je lui ai demandé de parler de… l’âme pour aider les autres à se laisser guider par la leur.

La réponse parlera aussi à ceux qui cherchent à calmer leur mental, à apprendre à se connaitre, comprendre comment ils fonctionnent afin d’être en accord avec eux-mêmes.

Le message :

Je suis là tout le temps avec toi et en toi. Je t’aime. Je t’aime quoi que tu fasses. Je t’aime tel(le) que tu es.

Je vis tout ce que tu vis. Je ressens tout ce que tu ressens. Je comprends tes choix et tu restes libre. Je suis toujours là mais c’est à toi de décider de te laisser guider.

Je me situe au-delà de ton inconscient : je vois ce que tu ne vois pas. Je suis ton guide à la manière d’un GPS, mais plus tu es confus, moins tu m’entends.

C’est moi qui a choisi la vie tu allais expérimenter avant que tu ne naisses. Par conséquent, je sais ce que nous allons endurer pour apprendre à aimer, à se libérer. Je connais les épreuves que nous allons traverser pour grandir. Celles-là je ne peux les éviter, mais je peux t’aider à en tirer les enseignements, à les dépasser plus facilement.

J’ai choisi les meilleures circonstances pour que tu puisses apporter aux autres le meilleur de tout ce que tu es (tes forces, tes faiblesses, les fruits de toutes tes expériences, tes particularités.)

Je suis un aspect de toi. Je suis ton essence. Ta partie subtile et éternelle. Tu es ma manifestation dans la matière. Et plus tu m’es fidèle, plus tu te sens accord avec tous les aspects de ton être. Tout ton être va alors dans la même direction. Et tu te sens complet(e) et apaisé(e). Dans le cas contraire, tu as des états d’âme ou du vague à l’âme. Parfois tu erres comme une âme en peine. Tu te sens divisé(e), tiraillé(e).

 

Tu te demandes qui tu penses être alors ? Tu t’identifies à ta personnalité, l’ego. Cette partie humaine éphémère qui apporte la conscience et qui contribue à la faire grandir. La conscience est source de liberté.

Avant l’âge de raison (environ 7 ans), les pensées et les croyances perturbent peu mon expression au travers de l’enfant que tu es. La joie de vivre, la spontanéité et la légèreté sont très présentes. Dès que tu entres sous l’emprise de ton mental, tu t’écartes de moi. Ce n’est pas de ta faute.

C’est le chemin et plus ta conscience grandit, plus tu peux choisir.

Tu es aussi l’identité qui te permet de communiquer. C’est une interface qui te permet d’interagir avec les autres et de créer, par exemple. Pour cela tu utilises un outil à ta disposition : ton mental. C’est le siège de ta mémoire, de l’analyse, de la rationalité, la logique, des pensées, de la concrétisation.

C’est à partir des jugements faits grâce au mental que tu peux apprendre à discerner et donc faire des choix (liberté). C’est à partir de tes pensées que tu crées ce que tu vis.

Cependant, c’est seulement à partir de l’âme que l’amour peut être donné et reçu. La personnalité a des attentes, des intérêts, de l’attachement, des préférences. Elle ne connait pas l’amour. L’âme est le canal et la source de l’amour.

Je suis le Soi, le Soi supérieur, ton guide, le Maitre intérieur ou le Sage en toi. Chacun me donne un nom différent en fonction de ses perceptions et ça n’a pas d’importance. Ce qui compte, c’est que tu ressentes ton essence.

Je suis la source de ton intuition. Je suis ton intuition. Je t’envoie des idées, des suggestions mais bien souvent, tu les confonds avec la voix de ta raison.  Je suis aussi le canal d’autres sources de sagesse.

Tu n’es jamais seul(e). Je suis là 24h/24h, 7 j/7, chaque jour de ta vie. Quand tu dors, je suis là. Si tu es dans le coma, je suis là. Je suis ton éternel et fidèle gardien, ton meilleur ami.

Tu deviens confus lorsque tu te rends compte que tes choix ne peuvent pas dépendre que de ta logique ou de ta raison. Tes valeurs, ta grandeur d’âme ont leurs mots à dire. Souvent, tu ne sais plus quoi croire et tu te sens perdu.

Peu à peu, tu me découvres et tu me fais confiance. Tu comprends comment ce mental peut arriver à te dominer et t’entrainer dans la négativité. Il t’enferme dans tes luttes, le ressassement, le passé, réactivant ainsi les souffrances. Il t’interdit de lâcher-prise. Il te fait faire l’inverse de ce à quoi tu aspires (vendre ton âme au diable). Il te fait douter t’empêchant ainsi de faire des choix libérateurs.

Je t’envoie des messages, des signes, chaque jour pour que tu sortes de son emprise. Le dernier mot t’appartient, c’est toi qui choisis. Tu es libre et ta liberté est sacrée. C’est pour cela que l’on t’invite à choisir en ton âme et conscience.

Le mental est là pour t’assister dans l’aspect pratique de ta vie. Sa fonction est de concrétiser ce à quoi tu aspires vraiment. Tu choisis ton voyage, il analyse comment le faire dans les meilleures circonstances et il l’organise. Le mental est à ton service en tant qu’exécutant, ne lui laisse pas les commandes!

Sache que tout est juste. Tout ce que tu vis est la conséquence de quelque chose que tu portes en toi, souvent sans le savoir. Tu le vis pour en prendre conscience. Tu en prends conscience pour t’approprier ton propre pouvoir pas à pas. La conscience transforme tout.

Peu à peu tu apprends à te laisser guider, inspirer et porter par ma puissance qui est en accord avec l’énergie de la vie. Tu deviens un serviteur-acteur de la Vie.

Plusieurs outils sont à ta disposition aujourd’hui. C’est dans le présent que tu peux te libérer du mental. Lui ne connait que le passé et l’avenir. La paix qu’offre le présent ne correspond à rien pour lui. Néant.

Le présent, c’est là où je me trouve.

Découvre ‘le pouvoir du moment présent’, la pleine conscience et toutes ces disciplines qui vont te permettre de faire taire ton mental ; de lui redonner sa place d’assistant.

Savoir que j’existe, prendre conscience ma présence est une étape. Ensuite, tu dois te connecter à moi, rester dans ma présence. Tu t’entraines et tu recommences comme tu le fais pour renforcer tes muscles ou assimiler un enseignement. La présence à soi se cultive. Cependant, à chaque fois que tu te connecteras à moi, tu me ressentiras.

Je te propose d’en faire l’expérience maintenant :

Enfin, je te propose une autre expérience facile pour te rapprocher de moi.

Si par exemple, tu as des différences de points de vue qui t’empêchent d’échanger avec quelqu’un que tu aimes, adresse-toi à son âme. Ne t’adresse pas à sa personnalité avec tes mots et tes concepts.

Parle d’âme à âme, dis-lui avec ton esprit tout ce que tu veux lui communiquer de vraiment important. Le mental fera des reproches, mais pas l’âme. Puis observe ce qu’il se passe. N’attends rien, observe ce qui a évolué. Tu percevras un changement chez l’autre, y compris s’il est hermétique à son âme parce qu’il ne peut en être séparé. Nous ne sommes pas séparés.

Vous avez aimé cet article et vous pensez que d’autres personnes devraient le lire, likez et partagez.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *