Quelle thérapie pour dépasser ses blocages?

Le mois dernier je vous ai proposé un article intitulé Comment choisir son psy, thérapeute ou coach.

On peut aborder le sujet autrement en cherchant la thérapie qui nous convient. D’où ce second article pour vous aider à vous y retrouver dans la jungle des méthodes aujourd’hui disponibles.

Beaucoup sont perdus face au choix qui s’offre à eux. Petit résumé des questions qui reviennent le plus souvent : comment choisir la thérapie qui me convient? Quelle est la meilleure méthode pour moi ? Je suis attiré par plusieurs techniques, laquelle choisir, par où commencer ?

En résumé, quelle thérapie pour dépasser ses blocages?

Entreprendre une thérapie peut en effet nous permettre de nous libérer de nos blocages ou nous apporter de la visibilité. Leur rôle peut aussi être de nous aider à résoudre une de nos problématiques afin d’aller vers ce que nous voulons. Elles peuvent enfin tout simplement nous stimuler pour vivre nos rêves.

Les différentes thérapies

Thérapies brèves (par opposition aux thérapies qui peuvent durer plusieurs années).

Les thérapies brèves visent à résoudre une problématique en pratiquant et expérimentant une discipline qui sert de « support thérapeutique ». Par exemple : l’art, l’hypnose, la PNL (programmation neurolinguistique), coachings. Elles favorisent l’expression de soi, la prise de recul, la libération de conditionnements inconscients, celle d’une dépendance, de petits traumatismes. Elles sont souvent pratiquées en complément de thérapies classiques ou simplement pour apprendre à se connaitre.

Les psychothérapies

• Psychothérapie analytique : c’est la version classique que tout le monde a à l’esprit lorsqu’on parle de thérapie (entretiens avec un psychothérapeute afin de se libérer des traumas, névroses, dépression sévère, etc.)

• Psychothérapie corporelle : elle alterne travail corporel et la verbalisation afin de libérer l’esprit et le corps (reflet de l’esprit) en passant par le ressenti (émotion) et les sensations physiques. On trouve ici la relaxation, la sophrologie, le massage thérapeutique, la Gestalt, par exemple.

• Psychothérapies comportementales… et notamment les thérapies cognitives et comportementalistes (TCC) devenues populaires depuis les années 80. Elles se sont imposées dans le paysage thérapeutique en raison de leur efficacité pour les troubles du comportement, les addictions (sevrage tabac, alcool, jeux) et aussi les phobies, les tocs, anorexie, boulimie, dépression, hyperactivité, insomnie.

Cette présentation non exhaustive des principales thérapies a pour but de vous donner une vision d’ensemble. Avec l’essor des thérapies depuis les années 70 – en dehors du strict cadre médical – elles sont de plus en plus nombreuses, utilisent souvent des techniques communes et évoluent en fonction des résultats, de leur popularité ainsi que de nos besoins (qui évoluent eux aussi).

Qui dit multiplication des techniques, dit celle des thérapeutes. Phénomène qui justifie cette évolution puisque la thérapie n’est pas un domaine ni un terme, réservé à la médecine (tout le monde peut devenir thérapeute à condition d’avoir lui-même fait le travail).

Avant les années 70, on ne parlait pas de ses problèmes, on vivait avec ! Après mai 68, l’expression s’est libérée, la conscience du mal-être a cessé d’être tabou et l’aspiration à s’épanouir n’a pas arrêté de grandir depuis. Le développement personnel fait partie de nos vies.

Aux thérapies, s’ajoutent des disciplines devenues très populaires visant à améliorer santé, équilibre, épanouissement, bien-être, connaissance et maitrise de soi (cf. yogamania, la méditation, massages relaxants). Nous voulons prendre nos vies en main grâce aux outils dont nous disposons. Et à en croire l’évolution des consciences et de nos vies, ce n’est pas une illusion, mais bien une aspiration légitime : nous pouvons le faire, parole d’auteur !

Aller plus loin

Si vous souhaitez connaitre en détail toutes les disciplines et méthodes pour aller plus loin dans cette investigation, pas de panique !

  1. Internet offre gratuitement toutes les informations nécessaires. Exemple : le guide des thérapies brèves. 
  2. Les forums : http://www.doctissimo.fr/ par exemple.
  3. De nombreux thérapeutes proposent également des “ateliers découverte” pour que chacun puisse se faire une idée sur les salons professionnels (consulter également les annuaires dédiés à ces informations).
  4. Les livres spécialisés (voir la rubrique livres & films dans le menu et sur la colonne de droite de ce blog, les livres de développement personnel les plus récents).

 

Il m’est impossible de parler des techniques que je ne connais pas. En revanche, je peux vous dire les bienfaits que m’ont apportés celles que j’ai pratiquées. Je cite ici celles qui ont été les plus bénéfiques :

L’art thérapie : m’a appris la patience, la concentration (mettre toute mon attention sur une seule chose), exprimer une émotion au travers d’une création, prendre conscience de ma capacité à créer.

La sophrologie a été une première marche pour apprendre à me détendre, prendre du recul et gérer mes pensées et mes émotions, c’est-à-dire expérimenter mon propre pouvoir.

Le yoga m’a permis de prendre conscience de mon corps, de ma respiration, de mon esprit et de leurs interactions. La pratique régulière m’a apaisé et m’a appris comment revenir à un état de tranquillité, de concentration et de calme. Support très complet pour maîtriser vitalité, tonicité et puissance intérieure.

La méditation m’a apporté la même chose que le yoga, mais axé sur l’apaisement du mental et l’expérience paisible de la vacuité. J’y ai découvert que je ne pouvais pas arrêter de penser (fonction du mental), mais qu’en observant mes pensées, mon ressenti ou mes sensations, je pouvais accéder à un état de plénitude et choisir d’orienter mon attention afin de ne plus me laisser happer par ce qu’il se passe en moi.

Le massage holistique m’a offert une reconnexion avec mon corps et mes besoins. Il m’a libéré des problèmes engendrés par le manque d’amour que je ressentais (présence, attention, reconnaissance par le toucher). Le terme « holistique » signifie « tout » au sens de complet, car il rééquilibre les différentes dimensions de l’être. Plus qu’une technique, il s’agit surtout de la qualité de présence du thérapeute qui permet à celui qui reçoit le massage de se reconnecter à lui-même. D’accueillir ou rééquilibrer ce qui a besoin de l’être. Le massage offre une libération profonde et accessible au plus grand nombre, comme l’atteste l’engouement qu’il suscite depuis 20 ans.

Les constellations familiales (psychogénéalogie) m’ont permis de prendre de la distance par rapport à mon histoire, de faire la paix avec ma famille et d’honorer tout ce qu’il s’y est passé. Elles donnent du sens aux évènements en révélant ce qui était caché ou inconscient. Les constellations sont également un moyen d’accéder à sa dimension spirituelle. Elles permettent de comprendre les lois naturelles de la vie et donc de pouvoir les respecter et s’y accorder. C’est un outil très puissant et très libérateur que je recommande en particulier.

Biodanza et thérapie de l’étreinte, m’ont fait accéder à une autre dimension de la relation (communication non verbale) avec les autres et avec moi-même !, où le jugement n’existe plus. Un vrai cadeau ! Bien qu’inconfortables au départ et hors de tous repères habituels, ces pratiques sont des plus libératrices, des plus simples et accessibles à tous.

Thérapie comportementale brève : c’est la toute première démarche que j’ai entreprise. Elle m’a aidé à arrêter de faire ce qui ne me convenait plus. Elle m’a été utile pour sortir de la peur, comprendre, agir et aussi me faire confiance pour aller vers d’autres techniques.

J’ai été vers chacune de ces pratiques selon mon ressenti, mes besoins à différentes époques de ma vie et le bouche-à-oreille (recommandations).

Suggestions d’autres méthodes ayant fait leurs preuves :

  • La programmation neuro-linguistique (PNL).
  • Le Neuro-training (utilisation de nos outils, je vous en reparlerais dans de futurs articles).
  • L’EFT (Emotional Freedom Technique).
  • L’hypnose.
  • EMDR (libération émotionnelle).

Cliquez ici pour lire l’article Comment choisir son psy, thérapeute ou coach.

Quelles sont les craintes qui vous freinent pour passer à l'action? Parmi les pratiques que vous connaissez, quelles sont celles qui ont été les plus bénéfiques pour vous et pourquoi ?
Laissez vos questions et commentaires dans le cadre ci-dessous.

Comments

comments

Auteur : Coralie

Thérapeute, auteur, sage femme des consciences et des rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *