Ce que tout le monde devrait savoir sur l’ego.

Devinette : qu’est-ce que nous avons tous, qui nous dirige à notre insu et que nous ne savons pas définir ?

L’ego.

C’est quoi exactement ?

En faisant un petit sondage autour de moi, je me suis aperçu que mes proches avaient bien du mal à décrire ce terme souvent utilisé. On s’en fout, me direz-vous ?! Pas tant que ça. C’est notre intégrité et notre liberté qui sont en jeu.

L’ego, c’est l’image que l’on a de soi. « Je suis trop ceci, pas assez cela », « Je ne suis pas capable », « Je suis nul », « Je suis exceptionnel », « Je suis plus intelligent que… », « Je suis coupable », « Je ne mérite pas », « J’ai une santé fragile », « Je suis timide », « Je suis beau », « Je ne suis pas digne d’être aimé ».

Vous connaissez cette voix dans notre tête qui parle toute seule en nous donnant l’impression d’être plusieurs à l’intérieur ?! Attention, l’ego n’a pas d’humour. Non, avec lui tout est sérieux. Tout est grave. Il prend tout pour argent comptant parce qu’il croit qu’il est réel.

Allons plus loin… L’ensemble des idées que nous nous faisons sur nous-même forme l’ego. Cette représentation de nous-même nous donne des repères. Sans image de soi nous n’aurions pas conscience d’exister. L’ego est ce qui nous permet d’avoir une identité et de fonctionner comme un individu. C’est notre interface pour nous situer avec les autres et dans le monde.

Le seul souci, c’est que nous nous identifions à ce que nous percevons (les images). Nous pensons alors que notre image est ce que nous sommes.

Prenez quelques instants pour noter ce que vous pensez de vous : 5 caractéristiques de votre personnalité (ce qui vous vient spontanément à l’esprit).

tu-peux-le-faire-sortir-de-lemprise-de-lego

Que nous en soyons conscients ou pas, notre représentation de nous-même gouverne notre état d’esprit et nos actions. Si elles sont positives, cela nous facilitera la vie. Si elles sont négatives, elles nous empêchent de vivre ce à quoi nous aspirons vraiment.

Une image est, par définition, une impression à un moment T, pas la vérité. La bonne nouvelle est que nous ne sommes pas les images (bonnes ou mauvaises), nous sommes la Conscience qui perçoit ces images. En tant que Conscience, nous avons le pouvoir de changer les images que nous avons de nous. Nous pouvons choisir ce que nous voulons être… seulement lorsque nous avons le recul apporté par la Conscience.

Notre structure et notre fonctionnement sont similaires à ceux d’un ordinateur (créé sur le modèle de l’être humain) :

  • la mémoire vive (la Conscience neutre, sereine, libre) base du disque dur.
  • Le disque dur lui-même (le cerveau) avec ses facultés d’exécution et un potentiel (mémoire, puissance, interactions des systèmes cognitifs, nerveux, émotionnels, etc.) nous permettant de créer des expériences.
  • Les logiciels sont nos croyances issues, pour la plupart, de l’image subjective que nous avons de nous. Enfant, nous ne les choisissons pas, elles nous sont imposées par notre milieu familial, culturel, social, religieux. À l’adolescence ou à l’âge adulte, il nous appartient de les remettre en question. En particulier celles qui ne nous conviennent pas et de choisir celles qui sont justes pour nous (exemple : Je peux le faire au lieu de je ne suis pas capable).

Vous l’aurez compris : Mémoire vive + disque dur + logiciels = exécution, c’est-à-dire nos expériences, notre vie.

tupeuxlefaire-com-3

Que faire avec l’ego ?

Contrairement à certaines idées reçues (“l’ego cet ennemi à abattre”), nous ne pouvons pas nous débarrasser de notre ego. 1) Nous ne devons pas (il a un rôle). 2) Nous pouvons nous en servir comme un outil plutôt que de le laisser nous manipuler.

Nous pouvons comprendre ce qu’est l’ego afin de prendre du recul et l’utiliser comme on utilise son ordinateur pour réaliser ce que nous souhaitons. Autrement dit, nous devons apprendre comment le mettre à notre service.

Comment changer de logiciels (de croyances) ?
  1. Prendre du recul pour découvrir nos croyances erronées (qui nous limitent) et revenir à notre vraie nature la Conscience. Il existe plein de disciplines (la médiation, le yoga, l’art, etc.) qui nous apprennent à rester centré.
  2. Souvent cela ne suffit pas! Il nous faut désactiver certains logiciels erronés pour que les nouveaux fonctionnent, c’est-à-dire agir dans le sens de ce à quoi nous aspirons pour changer nos croyances par l’expérience (réaliser ce qui nous tient à cœur).
  3. Certains logiciels toxiques et traumatisants ne peuvent être désactivés qu’à l’aide d’un webmaster (psychologue, pshycho-thérapeute) !

Pour définir les logiciels que nous souhaitons changer, il nous faut définir qui nous voulons être, ce que nous voulons vraiment et n’arrivons pas à accomplir pour l’instant.

Je vous invite à voir – ou revoir avec un autre angle de vue – le film de Guillaume Gallienne Les garçons et Guillaume à table. Film autobiographique qui illustre à la perfection l’installation des croyances  à notre insu et comment les changer. Il a du faire rire et émouvoir beaucoup de monde puisqu’il a reçu 5 Césars : Cliquez ici pour y accéder.

Si vous avez aimé cet article et si vous pensez que d’autres personnes vont l’aimer, likez et partagez!

Comments

comments

Auteur : Coralie

Thérapeute, auteur, sage femme des consciences et des rêves.

2 pensées sur “Ce que tout le monde devrait savoir sur l’ego.”

  1. planque isabelle dit :

    J’adore cet article
    ça fait beaucoup de bien de te lire
    tout est dit 🙂
    merci coralie
    ~isabelle~

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *