Arrêter de ressasser pour accéder à la magie du présent (et aux solutions qui n’attendent que notre Présence)

 

Il y a 10 jours j’étais au cœur du Brésil, dans un lieu magnifique et hors du temps. Dès que je suis arrivée là-bas, j’ai senti un besoin pressant de lâcher prise : arrêter de penser, interpréter, anticiper, prévoir. J’avais la chance de pouvoir me laisser guider par mon frère dans ce voyage.

J’avais déjà constaté à maintes reprises que lorsque je lâchais prise, les solutions ou ce qui était juste pour moi se manifestaient. Et la vie m’a donné rendez-vous pour faire cette expérience à nouveau « à plein temps ». Le lieu était propice pour faire ce choix : méditation, rencontres, énergie en haut-débit-illimité ! 

Très vite, j’ai constaté que les choses s’organisaient d’elles-mêmes. Ce qui me posait problème aussi. J’avais notamment un rendez-vous téléphonique que j’avais déjà décalé une fois. Je ne savais pas quand je serais disponible pour cet appel et je n’ai donc rien fait. J’étais préoccupée jusqu’à ce que la personne me contacte pour me dire qu’elle souhaitait reporter notre entretien la semaine suivante (où c’était à priori possible pour moi) !

J’avais également besoin de tickets d’accès à retirer au secrétariat, mais je suis arrivée en retard… plus possible d’avoir ces tickets. Dans la file d’attente, la personne derrière moi m’a entendu dire que je n’avais pas de tickets et m’a dit : « je ne sais pas pourquoi j’en ai pris plusieurs, si vous voulez je peux vous en donner deux ».

J’ai rencontré des personnes lumineuses qui m’ont délivré de précieux messages pendant les deux semaines. Lorsque nous voulions nous retrouver à plusieurs, pour échanger ou passer un moment ensemble, inutile d’organiser quoi que ce soit, chacun arrivait quand il était disponible et tout était simple et léger.

Tout mon séjour s’est déroulé ainsi. J’ai vu des gens trouver des hébergements pour le soir même alors qu’ils n’avaient pas de réservation. Au retour, j’ai trouvé un couple pour partager le taxi vers l’aéroport et j’ai eu deux places libres côte à côte (juste pour moi) alors que l’avion était plein à craquer !

Ces petites anecdotes pour illustrer que lorsque nous sommes détendus, présents et ouverts, ce dont nous avons besoin vient à nous. Tout est bien. Et même mieux : tout est parfait. Et en plus nous sommes disponibles pour en prendre conscience !

En lisant ces lignes, votre mental pourrait vous dire « bon, alors je ne sers à rien et puisque c’est ça, je ne ferais plus rien du tout ».

Lâcher prise n’a rien à voir avec le fait d’être inerte, passif ou d’attendre et d’espérer.

Il s’agit seulement de suivre son cœur avec ses intentions et de ne pas faire les choses en s’acharnant.

Juste se calmer pour se rendre disponible aux propositions que nous fait la vie en fonction de nos vrais besoins et les saisir.

Prendre les initiatives nécessaires (faire seulement les actions qui résonnent au plus profond de soi), plutôt que s’épuiser en courant dans tous les sens.

Cependant, l’ego ne ne peut concevoir que :

  • nier les problèmes revient à s’éloigner de soi (reconnaissance de toutes ses facettes) et de la faculté d’accueillir la solution en toute conscience.
  • Nourrir l’inquiétude en restant centré dessus, la développe. L’inquiétude renforce la peur et le problème.

… mais l’Esprit, lui, le sait.

L’ego peut se mettre au service de l’Esprit.

 

Nos vies actuelles, hyperactives et denses, nous poussent en permanence à l’action, régler des problèmes matériels, préparer, organiser. Faire, faire, faire.

Rares sont les moments où nous sommes juste présents à nous-mêmes, à ce qui est. À tel point, qu’il nous faut parfois une rupture pour en prendre conscience ! Cette piqûre de rappel est tombée à point pour moi!

En réalité, c’est possible dès l’instant où nous en prenons conscience et le choisissons. Il est fort probable que l’ego commence par dire « Ma vie, mon emploi du temps et mes responsabilités ne me le permettent pas.»

Nous avons tous le choix. Pour chacun, cela implique des changements plus ou moins importants.

Cela commence par être là – « présent » – conscient, sans réfléchir, analyser, penser, calculer, faire des stratégies, juger ou comparer. Juste là.

Observer sans prendre part. Sans projeter, sans interpréter. Ne pas vouloir trouver les solutions par soi-même. Lâcher prise. Laisser la vie pouvoir intervenir.

Peut-être avez-vous remarqué qu’il existe une intelligence supérieure qui dépasse l’entendement. Cette même intelligence qui fait pousser les arbres et tourner la Terre. Elle travaille en permanence pour rétablir l’équilibre.

Mais l’homme veut toujours mettre son grain de sel… alors qu’il n’a qu’à suivre son cœur, faire ce qu’il lui dicte. Et, oui, tous les cœurs sont connectés à cette intelligence supérieure. Tous les cœurs ont la même essence.

C’est dans cet espace libre et paisible qu’est le présent et que la vie peut intervenir. C’est là que la magie de la vie se révèle. C’est ainsi qu’elle peut nous aider, que les solutions les meilleures peuvent se manifester, que les portes s’ouvrent.

Le présent nous reconnecte à l’Esprit et au cœur qui sont la Source de Vie. En s’y accordant, on accède à la magie de la vie. En lisant, cet article et en en faisant l’expérience, vous réaliserez que vous n’êtes pas seul, que tout est sous contrôle et que tout est parfait.

Comment être dans le présent ? Comment se laisser guider par la vie sans être passif ?

Ce sont les stages de développement personnel et les retraites spirituelles qui m’ont permis de le découvrir. La méditation a aussi été un accélérateur. Elle permet de ralentir mon mental et de m’en dissocier. De sortir de son emprise.

Vous trouverez dans cet article une vidéo qui vous guidera dans une relaxation. À pratiquer sans modération jusqu’à ce que vous constatiez des progrès.

« La répétition est mère de l’apprentissage ».

Si vous n’arrivez pas à vous libérer des pensées, ressassements et autres préoccupations, vous pouvez utiliser un mantra à répéter pour stopper les pensées, centrer votre attention et pouvoir reprendre votre place d’observateur.

Exemples de mantra :

  •  Je suis la paix maintenant.
  • Je suis présent et souverain-e maintenant.
  • Je suis conscient-e ou j’observe maintenant.
  • J’écoute avec mon cœur maintenant.

Vous pouvez utiliser un mantra au cours de votre journée. Vous pourrez ainsi concentrer votre attention sur quelque chose de positif et de constructif. C’est la façon de le créer.

« Tout ce sur quoi l’on porte son attention grandit »

Ceci est valable pour le positif comme le négatif.

Lorsqu’on pratique avec assiduité, l’Esprit prend le dessus le mental-ego en toutes circonstances. Qu’il y ait agitation, peur ou suractivité, la Conscience est là. La réceptivité fonctionne. La guidance se fait.

Enfin, si vous êtes submergé par vos émotions, je vous invite à lire cet autre article qui vous incitera à les écouter et les vivre afin qu’elles vous délivrent leur message et qu’elles se dissipent.

PS : je suis sûre que vos antennes vous permettront de ressentir l’énergie du lieu au travers de cette photo!

Partagez votre expérience en laissez vos commentaires ou questions dans l’espace ci-dessous & partagez cet article à quelqu’un qui en a besoin.

Découvrez les deux formations que j’ai créées pour vous aider : 

Tout est possible à celui qui croit : libérez-vous de vos croyances limitantes

Découvrir et réaliser sa mission de vie

2 commentaires sur “Arrêter de ressasser pour accéder à la magie du présent (et aux solutions qui n’attendent que notre Présence)

  1. Laurent Lacoste dit :

    J’ai pris un vrai plaisir à t’écouter, lire tes paroles. Elles sont si claires, simples (ce qui ne veut pas dire facile) et donc apaisantes. On sent l’alignement entre tes paroles, tes pensées et tes actes, et ça c’est que du bonheur…
    Je pourrais commenter encore longtemps tes partages, la vérité se reconnait quand on est attentif et dans le ressenti, l’accueil de son coeur et qu’il guide nos choix et donc notre vie. Mais si tout s’apprend, j’en ai conscience, je réalise combien la route est longue, me fait encore peur mais m’attire vraiment… Ah les rencontres !!!, quelle source de croissance, d’apprentissage, au moins pour moi. Tout est toujours parfait, comme tu dis…
    Ce n’est certes pas la destination , j’ai au moins compris ça aujourd’hui, qui est primordiale, mais bien plus la qualité du voyage. Et les rencontres qu’il aura permis (je dirais même organisé, et oui la vie est magique et ne ns veut que du bien). Alors, osez…
    Gratitude Coralie et encore mille merci.

    1. Merci Laurent pour ce retour chaleureux qui me va droit au coeur. A réécouter sans modération alors! A bientôt, C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *