Mes meilleures astuces pour tenir vos bonnes résolutions

 

La fin de l’année, c’est pour beaucoup une période de bilan. C’est aussi le moment où l’on fait des vœux pour la nouvelle année. Les fameuses « bonnes résolutions ».

Avez-vous remarqué qu’elles procurent à la fois, un formidable enthousiasme et une bonne dose de stress ?

De l’enthousiasme en se visualisant vivre ce qui nous tient tant à cœur et du stress pour les efforts ainsi que le changement impliqué par ces mêmes résolutions.

Si vous faites partie de ceux dont les résolutions se désintègrent dans les semaines qui suivent leur formulation, ce qui suit pourrait enfin vous aider à changer les choses.

Je vous propose cette approche avant que vous énonciez vos résolutions afin de mieux les choisir et donc les réussir. Ces astuces vous serviront également de feuille de route sur votre chemin vers vos rêves.

Repérez des objectifs qui vous font vraiment vibrer

La première étape est d’identifier ce que vous voulez vraiment, c’est-à-dire distinguer vos envies, vos désirs, de ce qui vous anime au plus profond.

Le piège à éviter : une envie ou un désir est souvent associé à quelque chose d’éphémère. Le plaisir ne dure pas, tandis que ce qui vous importe vraiment vous nourrira de manière permanente.

Concentrez-vous sur un à trois objectifs

Plus vous vous fixez de résolutions, moins vous arriverez à les tenir, car cela revient à disperser votre énergie. Il est plus facile de se concentrer sur une à trois résolutions. Lorsqu’elles servent la même finalité, ce sera encore plus efficace.

Exemple, je décide de perdre du poids et de changer de travail. Le point commun de ces deux objectifs est de m’aimer davantage. En perdant du poids je vais aimer mon corps. En faisant ce que j’aime, je me respecte.

Le piège à éviter : éparpiller son énergie en choisissant trop de résolutions qui n’ont pas de lien. Sélectionner plutôt peu d’objectifs qui convergent vers un but commun.

Agir

Je sais cela parait évident et pourtant c’est la première raison pour laquelle une résolution explose en vol au bout de quelques semaines !

Si vous avez bien choisi votre résolution (cf. ci-dessus), vous trouverez l’énergie pour la réaliser. Vous vous sentirez poussé ou porté de l’intérieur et non par vos illusions. Vous aurez la foi chevillée au corps.

Vous pourrez cependant connaitre des baisses de motivations au fur et à mesure que les obstacles ou les blocages se présenteront. Oui, ils font partie du chemin!

La matérialisation de nos idées commence au niveau de la pensée. Nos pensées génèrent des émotions (enthousiasme, peur) qui nous donnent plus ou moins d’énergie pour agir.

Par conséquent, plus vous visualisez l’idée, le but qui vous tient à coeur, plus sa matérialisation est facilitée. Vous pouvez aussi solliciter l’aide des anges ou des guides de lumière. Cela ne vous exonérera pas de devoir agir, prendre des initiatives, pour que ce que vous souhaitez se concrétise.

Vous êtes le pilote! Et vous bénéficiez de l’énergie de la vie (celle qui fait pousser les arbres) lorsque vous êtes fidèle à votre nature (vos vrais besoins).

Le piège à éviter : pas d’action, pas de réalisation. Agir, ne signifie pas forcer les choses. Agir, c’est, s’ouvrir, communiquer, écouter, rencontrer, échanger, changer une habitude, apprendre … toutes ces choses simples qui fluidifient la vie.

Agir en se fixant des objectifs intermédiaires accessibles

Vous voulez agir, mais vous ne savez pas quoi faire, ni par où commencer.

Écrivez votre résolution en haut d’une feuille A4, puis notez tout en bas de la feuille « aujourd’hui ». Dessinez une échelle qui relie la résolution et aujourd’hui (cf. photo ci-dessous).

À chaque barreau de l’échelle, écrivez une action intermédiaire accessible et n’allez pas sur le barreau suivant avant d’avoir réalisé le premier.

Qu’est-ce qu’un objectif intermédiaire réalisable ? C’est un petit pas, quelque chose que vous pouvez faire ou commencer dès aujourd’hui, tel que vous êtes, sans moyen particulier et qui ne dépend que de vous (pas de la météo, de l’aide de votre cousin, de l’acceptation de votre sœur, sans plus d’argent, de temps, etc.)

Exemple : Je veux m’aimer. Aujourd’hui, je communique mes besoins à untel, sans m’expliquer ou me justifier. Je dis ce que je ressens sans accuser untel, sans craindre le regard de l’autre. Je fais ce dont j’ai besoin, ce qui me nourrit, sans culpabiliser, sans m’occuper de ce que vont penser les autres. Je me montre tel que je suis avec mes ombres et mes faiblesses. Je change une habitude, celle de… vouloir tout contrôler, me juger, me plaindre, etc. J’ose envoyer ma candidature à telle société pour laquelle je rêve de travailler, etc.

Le piège à éviter : vouloir atteindre le haut de l’échelle sans monter les marches une à une. Vouloir tout, tout de suite sans pouvoir apprendre ce que chaque étape a à nous enseigner. La confiance s’acquiert avec L’EXPÉRIENCE. Doucement, mais surement. 

Votre résolution

19437256_1846558585370534_6337203481827528646_n

Aujourd’hui

 

Se faire aider et accompagner

Bien entendu, ce n’est pas une obligation. Ce n’est pas aussi déterminant que le choix de votre but.

Cependant, d’expérience, c’est un énorme gain de temps et aussi une manière de rencontrer des gens avec des objectifs proches des vôtres, qui vous soutiendront, vous encourageront et avec qui vous pourrez partager votre ressenti, vos avancées ou vos échecs.

Si vous choisissez de perdre du poids par exemple, vous serez davantage motivé en partageant votre objectif, en étant entouré d’un groupe ou de quelqu’un qui a déjà atteint cet objectif. Vous aurez tout intérêt à apprendre d’autres façons de vous nourrir, sans vous frustrer. En découvrant par exemple, une alimentation de meilleure qualité qui va élever votre énergie.

Se faire accompagner et choisir un support de réalisation qui vous correspond (discipline sportive, artistique, méthode ou technique de soin, mode de vie, etc.) est un gage de réussite.

Investissez-en vous, vous en ressortirez enrichi d’expériences, de partage, de confiance, de liberté d’être qui vous êtes !

Le piège à éviter : s’isoler. Faire face aux doutes et peurs qui émergent, seul, sans partager ou apprendre des autres.

Abandonner à la première difficulté ou échec

Comme je l’ai mentionné plus haut, les échecs et les difficultés font partie du chemin. C’est grâce à eux que nous pouvons être plus fidèle à nous-même. C’est au travers d’eux que nous pouvons développer notre potentiel et affirmer notre singularité. Ils sont un moyen de savoir comment nous améliorer ou nous ajuster.

Lorsque les difficultés ou l’échec se présentent, prenez un temps pour laisser passer la colère, la tristesse ou l’amertume, puis écoutez avec honnêteté ce qu’ils veulent vous dire.

Le piège à éviter : interpréter l’adversité comme un ennemi et abandonner.

IMG_2136

Faut-il se fixer des résolutions ?

La solution la plus simple serait de ne pas se fixer de résolutions. Aucun risque d’échec et de frustration ! Pas de progrès ni de satisfaction non plus. Trêve de plaisanterie ou de cynisme !

Les plus sages d’entre vous font peut-être un travail d’acceptation d’eux tels qu’ils sont et se refusent par conséquent à se fixer un but.

Il me semble que nous cherchions tous à nous accepter tel que nous sommes, consciemment ou non. Et nous venons le faire au travers de nos expériences. Nos expériences nous font évoluer. Elles nous apprennent le discernement et l’acceptation.

Pour certains (dont je fais partie évidemment), se fixer un but est un moteur ou un levier de transformation. Pour d’autres, ce n’est pas le cas. Il n’y a pas un chemin unique.

L’important est de connaitre ce qui nous correspond, ce qui nous convient et de le respecter.

Que nous le voulions ou non, notre vie est faite d’objectifs et de buts parce que nous avons tous des intentions : gagner de l’argent pour payer son loyer et sa nourriture, améliorer sa santé ou la conserver, rencontrer un compagnon, s’épanouir, etc.

Choisir ceux qui nous conviennent de manière consciente est un facteur de réussite.

Ceux qui nous conviennent sont ceux qui nous tirent vers le haut (joie, enthousiasme, passion) et qui nous permettent de révéler le meilleur de nous-même.

Vous retrouverez tous ces points et bien d’autres dans ma formation. Cet accompagnement que j’ai mis au point permet de :

  • faire le point sur ce que vous voulez vraiment, ce qui vous fait vibrer,
  • de l’atteindre en levant vos peurs et illusions,
  • apprendre à vous connaitre et utiliser les outils dont vous disposez déjà,
  • garder votre motivation en étant accompagné.

Enfin, cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez Meilleur. J’apprécie beaucoup ce blog!

Découvrez un article Comment trouver le sens de votre vie en 20 minutes environ ainsi que d’autres ressources pour réaliser vos résolutions.

Cliquez ici pour voter pour mon article si vous l’aimez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *