Comment rester motivé?

Vous ne savez pas par quoi commencer ? Vos doutes vous assaillent ? Impossible d’avancer? Peut-être avez-vous l’impression que « tout ce que vous avez fait n’a servi à rien » ?

Comment rester motivé ou rebondir lorsqu’on se sent découragé pour atteindre ce qui nous tient à cœur ?

La vie est faite de cycles (le jour, la nuit, les saisons, la croissance, la décroissance, l’activité, le sommeil). Notre organisme y est soumis. Chacun s’adapte à ces cycles naturels qui contribuent à la vie.

Nous ne pouvons pas éviter les baisses de motivation. Elles sont aussi là pour nous remettre dans la bonne direction. Elles nous poussent à nous poser les bonnes questions et à revenir à ce qui est important pour nous.

Autrement dit, les cycles de baisse nous ramènent vers notre centre, de la même façon que le sommeil nous ressource.

Il est donc possible de tirer profit d’une baisse de motivation. Il est aussi possible de limiter les effets désagréables… en se rapprochant de son propre centre. Concrètement qu’est-ce que cela signifie ?

Comment gérer sa motivation?

Etre à l’écoute de ses vrais besoins et non pas de ses illusions. Définir ce que l’on veut en fonction de ses besoins profonds.

Il arrive parfois que nous nous trompions de rêve. Nous voulons quelque chose qui ne nous correspond pas et dans ce cas notre motivation va s’effriter rapidement. Le problème n’est pas de se tromper, le discernement s’apprend au travers de nos erreurs. Le problème est de se juger et de se condamner parce qu’on s’est trompé.

Que diriez-vous plutôt de faire la liste de tout ce que vous avez déjà accompli qui vous tient à coeur, y compris les plus petites choses ?

***

Adapter son mode de vie à ses vrais besoins. Écouter ses besoins est une première étape. Les appliquer est la seconde.

Si nous ne changeons pas nos habitudes et continuons à faire ce que nous avons toujours fait, nous ne pouvons vivre les bienfaits auxquels nous aspirons ni trouver l’énergie pour remonter la pente.

Que pouvez-vous faire aujourd’hui qui va vous rapprocher de ce que vous voulez?

***

Terminer les cycles que seul nous pouvons terminer. Nous créons nous mêmes tous les jours des cycles!

Lorsque nous commençons quelque chose sans aller au terme de notre intention, nous ouvrons un dossier qui reste en suspens et consomme notre attention-énergie. Cette attention mobilisée pour rien, diminue notre motivation pour faire ce qui nous importe.

Si vous avez des dossiers en suspens, choisissez (vous seuls pouvez le faire) : soit vous les terminez, soit vous décidez de les abandonner. Vous verrez immédiatement votre énergie remonter.

***

Se donner les moyens et le temps pour réaliser ce que l’on souhaite et respecter ses besoins. Cela implique, là encore, des changements dans notre fonctionnement qui impactera aussi celui de notre entourage. Une réorganisation est inévitable.

Choisir de se rapprocher des gens qui nous tirent vers le haut et nous inspirent est également indispensable.

Avez-vous fait le point sur les nouveaux moyens et organisation que vous devez mettre en place ? A qui pourriez-vous déléguer les tâches chronophages de votre actuel emploi du temps pour faire ce qui vous nourrit ?

***

Rester focalisé sur son rêve en toutes circonstances, y compris lorsque nous essuyons un échec ou un rejet. Ils sont seulement là pour nous signaler que nous devons nous y prendre autrement. Un échec n’est agréable pour personne, mais il ne nous concerne pas nous. Il concerne notre stratégie (manière de penser et de faire erronée).

Sur le chemin de l’évolution, les difficultés sont inévitables. Il est donc essentiel de garder son attention sur ses objectifs en les visualisant et les précisant. En y travaillant chaque jour, quoi qu’il arrive.

Nous pouvons aussi être déstabilisé lorsque nous avons commencé à vivre notre rêve et que notre production d’adrénaline et notre énergie retombent. Certains parlent de « traversée du désert ». Le savoir, observer et accueillir est le moyen de ne pas se laisser aspirer par ces baisses naturelles de régime.

Où en êtes-vous dans votre cycle?  Avez-vous visualisé et ressenti en détail votre rêve aujourd’hui ?

***

Faire et expérimenter sont les seuls moyens d’avancer. Lorsque nous n’arrivons pas à réaliser les choses que nous voulons, c’est parce que nous manquons de visibilité. Pour atteindre nos objectifs, il nous faut

  1. savoir ce que nous voulons,
  2. le définir précisément et
  3. savoir quel moyen utiliser pour le réaliser.

Si ces trois points ne sont pas clairs, il est bon de se faire aider, même ponctuellement, pour clarifier nos souhaits ou apprendre une technique pour se mettre en route.

Avez-vous déjà consulté une aide ?

***

Se rappeler que nous sommes celui qui vit les expériences (depuis le centre) et non les expériences elles-mêmes. Et ce chaque jour, plusieurs fois par jour, jusqu’à ce que cela soit une évidence. C’est la meilleure façon d’être au centre. Les pratiques telles que la méditation, le yoga, les arts martiaux, l’art, sont d’excellentes « écoles du centre ».

De quelle façon vous entrainez-vous à revenir ou rester en votre centre ?

***

Reconnaître et accueillir son ressenti pour choisir ce que nous voulons. Les émotions opposées ont un rôle. Imaginez votre vie sans contraste : pas de satisfaction ni tristesse. Pas de peur ni d’enthousiasme.

Les opposés – une chose et son contraire – sont un moyen que nous avons pour apprendre à vivre en notre centre (développer notre discernement.) Notre centre étant le siège de la sérénité et de joie.

Resté centré, ne veut pas dire que nous ne vivons plus d’émotions positives ou négatives. C’est seulement ne plus en être le jouet.

Qu’allez-vous faire pour ressentir plus d’émotions stimulantes aujourd’hui ? (Rire, danser, chanter, jouer de la musique, jardiner, créer ?)

***

En résumé

Les cycles sont naturels. Ils nous permettent de nous ressourcer et de prendre du recul – d’aller en son centre. Les baisses de motivation sont là pour nous signaler comment nous rapprocher de ce dont nous avons vraiment besoin.

La part de nous qui dit « je ne suis pas capable», « je ne peux pas le faire», « je ne sais pas comment faire» ,  « tout ce que j’ai fait n’a servi à rien», ce situe à la périphérie du centre.

La part de nous qui dit « Je suis là pour faire ce qui me correspond et je le fais» s’appelle conscience-honnêteté-courage. C’est notre centre. Laissons là s’exprimer en sortant de la confusion et en agissant maintenant :

  1. Listez de tout ce que vous avez déjà accompli qui vous tient à coeur, y compris les plus petites choses ?
  2. Que pouvez-vous faire aujourd’hui qui va vous rapprocher de ce que vous voulez?
  3. Si vous avez des dossiers en suspens, choisissez (vous seuls pouvez le faire) : soit vous les terminez, soit vous décidez de les abandonner.
  4. Faites le point sur les nouveaux moyens et organisation que vous devez mettre en place. A qui pourriez-vous déléguer les tâches chronophages de votre actuel emploi du temps ?
  5. Avez-vous visualisé et ressenti en détail votre rêve aujourd’hui ? Il en est encore temps !
  6. Avez-vous déjà consulté une aide ?
  7. De quelle façon vous entrainez-vous à revenir ou rester en votre centre
  8. Qu’allez-vous faire pour ressentir plus d’émotions stimulantes aujourd’hui ? (Rire, danser, chanter, jouer de la musique, jardiner, créer ?)

 

Partagez cet article à ceux que vous aimez ainsi que vos questions dans les commentaires, là juste en dessous.

 

Comments

comments

Auteur : Coralie

Thérapeute, auteur, sage femme des consciences et des rêves.

2 réflexions sur « Comment rester motivé? »

  1. Super article, merci Coralie ! Il me donne le sourire et de la motivation pour continuer dans la voie que je me suis fixée malgré les difficultés. J’adore toutes ces petites pépites de sagesse que tu proposes pour revenir au plus près de nous et aller au-delà de ces moments de cycles bas. C’est chouette de penser que ces périodes désagréables ont une réelle utilité ! Bonne journée à tous 🙂

    1. Ravie que tu sois reboostée. Ne jamais arrêter d’y croire et travailler (faire ce que tu aimes)! A bientôt Sarah et merci pour ce commentaire qui me touche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *