Trouvez votre pouvoir en prenant votre responsabilité 3/7

J’espère que vous ressentez déjà l’énergie positive procurée par cette série de messages, c’est-à-dire la simple idée d’avoir du pouvoir sur vous-même et votre vie.

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir ce qui nous empêche d’être et de faire ce dont nous rêvons. Et pour cela, nous allons nous servir de nos problèmes!

La réalisation de nos désirs et de nos rêves n’est pas conditionnée par l’absence de problème. Au contraire, ce sont souvent nos problèmes qui nous poussent à chercher des solutions qui nous permettent aussi de réaliser nos désirs. Pourquoi ?

Parce que nos problèmes sont là pour nous indiquer ce qui nous empêche de vivre ce que nous voulons. Ils nous montrent ce que nous avons besoin de voir autrement. Ils nous signalent les croyances que nous devons abandonner afin de vivre ce que nous voulons.

Exemple : Longtemps, j’étais persuadée qu’il fallait que je perde du poids pour rencontrer un homme. Un beau jour, j’ai décidé de perdre du poids et j’ai fait un régime draconien, commencer la natation et perdu 7 kilos en 3 semaines. J’ai fait l’expérience de ce que je croyais : j’ai rencontré un homme peu de temps après. Le seul problème c’est qu’il ne voulait pas s’engager et ne m’aimait pas!

J’ai donc été déçue et j’ai fait d’autres rencontres… décevantes. Quelques années plus tard, j’ai appris avec un thérapeute à découvrir mes qualités et à exprimer ce que je voulais. Il m’a fait voir ma responsabilité dans ce que je vivais. Il m’a montré le lien entre mes croyances et ma réalité. Et c’est seulement à ce moment-là que j’ai pu agir pour les changer.

Autre exemple : Céline voudrait par-dessus tout que ses enfants réussissent à l’école. Elle leur met la pression et s’énerve tous les jours un peu plus.

La première chose qu’elle peut faire, c’est de prendre conscience de ses croyances. Elle n’est pas à l’origine des lacunes ou de l’échec de ses enfants mais elle aggrave le problème par son attitude.

En arrêtant de croire que la réussite de ses enfants dépend d’elle, elle sera plus détendue pour être plus présente et aimante afin qu’ils se sentent soutenus. Si ça ne suffit pas, elle trouvera plus facilement d’autres solutions en ayant lâché sa culpabilité (prestataire pour soutien scolaire, trouver l’école ou méthode scolaire qui leur convient, thérapeute, etc).

Enfin, Théo aimerait gagner plus d’argent. Il voudrait que son patron l’augmente pour avoir plus de liberté financière afin de vivre chez lui et non plus chez ses parents.

En cherchant la croyance à l’origine de cette situation, il se rend compte qu’il n’accorde pas de valeur à ce qu’il fait. Il a souvent entendu qu’il était jeune et débutant, qu’il devait faire ses preuves et pense donc que ce qu’il fait n’est jamais assez bien ou « comme il faudrait ». C’est donc la croyance qu’il a besoin d’abandonner pour obtenir ce qu’il souhaite avec cet employeur ou un autre. Il doit prendre conscience de sa valeur, reconnaître celle de son travail et de ses compétences. Il peut faire cela seul ou accompagné en apprenant à se valoriser au quotidien.

responsabilite

Comment trouver son pouvoir?

A chaque fois que j’ai un problème (de santé, matériel, relationnel, etc.), je me demande ce qui est à l’origine de ce qui se passe, dans mon état d’esprit et mon comportement.

Qu’est-ce que je ressens?

Quelles sont les croyances qui ont participé à cela?

Qu’est-ce que je peux changer?

C’est seulement en prenant ma responsabilité, que je peux changer les choses. Si je considère que je n’en ai pas, je reste toujours victime des autres et de la vie. Je me sens impuissante et cela génère de l’inertie, voire de la dépression.

Les choses n’arrivent pas par hasard. Elles trouvent toujours un écho dans nos croyances (même si elles sont parfois bien cachées !). Et nous attirons les situations qui correspondent à nos croyances, qu’elles soient conscientes ou non. La vie ne nous veut pas du mal, elle ne fait que matérialiser ce qui est en nous (ce que nous pensons).

Nous sommes libres de choisir nos pensées mais avant nous devons prendre conscience des pensées réductrices (installées depuis parfois si longtemps que nous ne les voyons pas), afin de choisir de les abandonner.

C’est la raison pour laquelle trouver ses croyances limitantes peut prendre du temps. En acceptant de prendre sa responsabilité et de décider de trouver des solutions, nous accélérons ce processus.

Comment découvrir sa responsabilité et changer de croyance?

Je vous invite à reprendre votre liste de désirs et de rêves et à noter en face de chacun d’eux ce que vous pensez/croyez sur le sujet. Puis de voir si vos croyances sont compatibles avec ce que vous souhaitez. Si ce n’est pas le cas, voyez si vous pouvez abandonner l’image négative ou fausse que vous avez de vous ou de la situation.

Exemple : Je veux rencontrer l’âme sœur. Ma croyance (celle qui me vient spontanément à l’esprit) : L’amour c’est compliqué, ça fait souffrir. Incompatible ! L’amour c’est agréable, c’est le partage, la légèreté : compatible !

Affirmations à me répéter quotidiennement et à faire : Je prends soin de moi, je me donne ce que j’attends des autres, j’écoute et je respecte mes besoins. J’ai une relation simple, fluide et légère avec quelqu’un qui me correspond.

Tout part de nos pensées/croyances. Notre premier pouvoir est d’en changer si elles ne nous sont pas bénéfiques.

Utilisez les problèmes que vous rencontrez pour découvrir votre responsabilité, non pas pour vous culpabiliser, mais parce que c’est le seul moyen de vous en libérer.

Nous ne pouvons pas changer les autres ni ce qui est arrivé, nous pouvons seulement nous donner ce que nous attendons des autres et de la vie pour que cela devienne notre réalité.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’évidence du principe de responsabilité, je vous invite à lire cet article.

Vos questions et partages de votre expérience sont toujours les bienvenus dans les commentaires.

Comments

comments

Auteur : Coralie

Thérapeute, auteur, sage femme des consciences et des rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *