Utilisez vos émotions… comment est né cet atelier

 

Cet été, j’ai été prise d’une violente douleur dans le ventre. Le médecin m’a dit qu’il s’agissait d’une inflammation et qu’il fallait que j’attende que ça passe en prenant des anti-inflammatoires.

Une semaine plus tard, j’avais toujours mal.

Une partie de moi savait déjà l’origine de cette douleur. J’ai rapidement fait la relation avec une contrariété qui m’a fait ressentir de la culpabilité.

Celle-ci s’est matérialisée en inflammation.

Consciente du lien entre contrariété et inflammation, j’ai décidé de faire un exercice simple que je propose dans mes formations.

En moins d’une heure, ce feu intérieur avait disparu. Il a fallu encore plusieurs jours avant que le problème physique ne disparaisse, mais je ne ressentais plus ce feu brûlant.

Il y a quelques années, j’aurais été incapable de me libérer d’une douleur car :

1) je n’arrivais pas à prendre conscience des causes,
2) je ne savais pas identifier mes émotions,
3) je ne savais pas que mes émotions avaient un rôle et un message particulier, ni que je pouvais m’en servir pour stopper un symptôme ou me libérer d’un blocage dans ma vie.

 

Bref, je ne savais pas comment je fonctionnais, ni de quels outils je disposais.

Je savais juste que les émotions désagréables étaient à éviter : j’ai entendu pendant toute mon enfance “ne pleure pas, ne sois pas triste, si tu es en colère vas t’en ou n’aie pas peur (c’est lâche d’avoir peur)”.

Je voulais juste être aimée et “faire tout comme il fallait” pour cela.

J’ai interprété que ressentir c’était mal et qu’il valait mieux que j’évite! Enfin, à l’époque, c’est mon cerveau qui a pris le relais et envoyé le message suivant : “verrouillage automatique des portes“!

Inutile de décrire à quoi ressemblait ma vie arrivée à l’âge adulte, je suis sûre que vous avez deviné!

Non? Alors que vais préciser un peu.

J’ai évité de ressentir et donc d’exprimer pendant plus d’une quinzaine d’années parce que j’avais interprété que “c’était mal” d’être en colère, d’avoir peur ou d’être triste.

Que se passe-t-il lorsqu’on s’interdit de ressentir?

Les émotions s’accumulent. Elles deviennent des charges émotionnelles qui empêchent la circulation naturelle de l’énergie dans notre corps.

Ces charges sont inconscientes bien sûr. Inconscientes mais pas invisibles ou inactives.

Je me rappelle du tout premier thérapeute avec qui j’ai travaillé en 1997. Il me disait “- vous êtes comme une cocote minute”. Et moi “- De quoi il me parle celui là?!”

Nous émotions se manifestent de différentes manières sans que nous soyons forcement conscient de l’origine de ses
manifestations : poids sur les épaules, boule dans le ventre, oppression, mal-être, fatigue chronique, déprime et autres symptômes.

Ça, c’est le haut de l’iceberg parce que les émotions refoulées ont d’autres répercussions insidieuses à moyens ou longs termes. Elles se convertissent en blocages de toutes sortes dans notre vie : Incapacité à faire ce qui nous correspond, à exprimer ses besoins et donc les satisfaire, à s’affirmer, à communiquer, à perdre du poids, à sortir de la confusion, réactivité émotionnelle, des échecs à répétition, inconscience de son intuition et incapacité à recevoir cette guidance, répercussions diverses sur la santé, etc.

L’aspect positif de ces blocages, c’est que le mal-être nous poussent à trouver des solutions.

Lorsqu’on en a marre d’en avoir marre, on s’ouvre à d’autres perspectives pour faire d’autres expériences et se libérer progressivement de tous ces fardeaux.

Il est facile aujourd’hui d’apprendre comment nous fonctionnons et à reconnaître ses émotions pour s’autoriser à les vivre.

Oh, cela ne règle pas tout d’un coup de baguette magique, mais cela dégage le ciel et l’horizon en soi!

J’appelle ça une hygiène émotionnelle qui libère l’esprit pour accéder à son intuition et à tant d’autres ressources insoupçonnées enfouies sous ces charges.

Aujourd’hui, je vous propose un atelier pratique pour vous libérer de vos entraves. Un atelier pour faire de vos émotions vos meilleures alliées.

Vous pourrez y participer depuis chez vous, confortablement installé. Vous n’aurez besoin de rien pour faire cet exercice, juste votre présence.

Cet atelier en ligne aura lieu le 17 octobre prochain, à 20h30.

Je vous expliquerais le rôle des émotions et comment elles fonctionnent de façon si simple, qu’en 2 heures vous pourrez déjà vous sentir plus léger-e.

La moitié de l’atelier sera consacré à la pratique. Aucune préparation n’est nécessaire pour faire l’exercice. Vous n’aurez besoin de rien d’autre que votre présence!

Vous serez sans doute étonné-e par la facilité de cet exercice (qui n’est pas de l’EFT) que vous pourrez refaire chez vous quand vous le souhaiterez.

Cet atelier est pour vous si :

  • vous sentez un mal-être, une oppression régulière, symptomatiques diverses,
  • vous n’arrivez pas à réaliser ce qui vous tient à coeur,
  • vous vous sentez souvent dans la confusion,
  • vous vous sentez déconnecté-e de la guidance de votre intuition,
  • vous voulez apprendre le message de vos émotions, leur rôle et à vous libérer de la peur, la colère ou la tristesse dès qu’elles pointent le bout de leur nez et avant qu’elles ne deviennent un problème.

 

Pour vous inscrire à l’atelier pratique en ligne du mercredi 17 octobre prochain à 20h30 en cliquant ici.