Se libérer des croyances négatives et des peurs, c’est possible 4/7

croyances-negatives-et-peurs

Je suppose que vous êtes curieux d’en savoir plus sur les croyances qui vous maintiennent à l’écart de vos rêves. Il existe en effet plusieurs moyens de les mettre en lumière sans forcément passer par la case désagréments-contrariété-obstacle-souffrance !

C’est ce que je vous propose aujourd’hui. Avant cela, voyons comment naissent nos expériences.

Ce que nous vivons est le reflet de nos pensées conscientes et inconscientes. Ce que nous vivons d’agréable ou de désagréable trouve sa source dans nos pensées. Nos expériences sont le fruit d’un processus qui part du subtil (pensées), jusqu’à la matérialisation (expériences concrètes).

Nos pensées/croyances conscientes (ou non) génèrent des émotions qui nous fournissent l’énergie pour agir et vivre ce que nous souhaitons ou pas.

Pensées > émotions > actions > expériences

Par exemple : Je pense à mes prochaines vacances. Je ressens de l’enthousiasme. J’organise mon voyage qui se passe merveilleusement bien.

Même exemple avec une autre croyance.

Je pense à mes vacances et je ressens de la joie. J’appréhende cependant de prendre l’avion. Je ne suis pas tranquille. Je repousse plusieurs fois l’organisation du voyage. C’est finalement mon compagnon qui fait les réservations. Le jour du départ, j’oublie mon passeport et rate mon avion. Une série de contrariétés, disputes, reports en découle.

Autre exemple : Je veux changer de travail et imagine l’emploi dont je rêve. Je ressens de l’enthousiasme. Je cherche, mais toutes mes initiatives échouent.

En faisant, l’exercice qui suit, je vais découvrir que je crois ne pas être à la hauteur de ce poste ou que l’emploi dont je rêve n’est pas celui qui me convient vraiment, par exemple.

Voyons à présent comment identifier nos croyances négatives. Et en particulier, comment découvrir nos croyances cachées (inconscientes) et en changer.

door-green-closed-lock

Trois pratiques pour découvrir ses croyances

  1. Choisissez un des désirs, solutions ou rêves que vous avez défini dans l’avant-dernier message.
  • Visualisez-vous dans la situation souhaitée.
  • Observez vos pensées et vos émotions. Sont-elles positives, négatives ?
  • Notez vos croyances sur le sujet, celles qui arrivent spontanément. (Ex. Je veux voyager, mais j’ai peur en avion).

Soyez attentif aux croyances cachées qui vont émerger dans les heures, jours ou semaines qui suivent.

  • Voyez si elles sont compatibles avec votre souhait.

Prenez-en simplement conscience sans vous juger. Voyez que seul vous avez le pouvoir de vous défaire des croyances qui vous empêchent de vivre ce que vous souhaitez.

Voyez aussi si vous voulez en changer : abandonner ces croyances la et adopter des croyances compatibles avec ce dont vous rêvez. Si vous ne vous sentez pas encore prêt, donnez-vous du temps.

  1. La façon dont nous avons formulé notre souhait nous donne également des indices sur nos croyances cachées et ce que nous avons à développer. Souvent, nous cherchons à l’extérieur, ce que nous n’arrivons pas à nous donner à nous-même.

Exemples : « Je voudrais 50.000 € pour commencer à créer mon entreprise ». En réalité, « pour commencer » indique que je cherche des excuses pour agir ou que je cherche la sécurité pour agir (ce qui est illusoire!). Je n’ai besoin de rien pour « commencer ». J’ai besoin de commencer pour obtenir ce dont j’ai besoin. La sécurité est toujours relative.

« Je veux rencontrer quelqu’un qui m’aime et me respecte » signifie «j’ai besoin de me donner de la reconnaissance, des attentions, de la valeur, de respecter mon ressenti».

« Je veux vivre de mon métier d’infirmière libérale pour aider les autres tout en gardant mon énergie et ma vitalité. J’aimerais qu’ils ne souffrent pas autant que j’ai souffert. » montre que j’ai besoin d’apprendre à prendre soin de moi avant de me soucier des autres (si je me respecte, j’attirais suffisamment de clients pour en vivre). Je n’ai pas besoin de sauver les autres pour être aimé (si je m’aime, je recevrais de l’amour). Je n’ai pas besoin de me sacrifier pour pouvoir soulager les autres.

  1. Nos croyances sont (très) souvent liées à des peurs. La croyance « l’amour fait souffrir» peut venir d’une souffrance que nous avons déjà connue et que nous avons peur de revivre. Nous avons également adopté des peurs qui ne nous appartiennent pas (celles de nos parents, de la société, de notre culture, etc.) et avec lesquelles nous vivons depuis très longtemps sans nous en rendre compte.
  • Prenez un de vos souhaits et notez ce qui adviendrait si vous preniez le risque de le réaliser. Notez tous les freins et les peurs qui remontent à la surface de votre conscience.
  • Ressentez la peur qui se présente, écrivez comment elle est, situez-la dans votre corps, donnez-lui un nom.

De cette façon, vous la cernez et vous pouvez la reconnaître pour choisir de la neutraliser lorsqu’elle se présente. En deux mots, vous savez qu’elle est là, mais vous faites quand même ce que vous voulez et non pas ce qu’elle veut elle : c’est vous le boss !

Prendre conscience de ses croyances et de ses peurs, c’est pouvoir les neutraliser. Ce sont vos croyances (ou celles des autres que vous avez adoptées malgré vous), mais ce n’est pas VOUS.

7 clés pour changer de croyances et vivre ses rêves

  • En se donnant ce que nous attendons des autres ou de la vie, nous l’attirons suite spontanément à nous.
  • Oublier ce dont nous estimons avoir besoin pour réussir. Se concentrer sur ce que nous voulons.
  • Accepter qu’identifier et changer ses fausses croyances est un cheminement qui ne se fait pas en un jour. Lorsqu’on l’a fait une fois en toute conscience, cela devient beaucoup plus facile pour la suite.
  • Se faire aider le cas échéant, car les messages et les livres ne se substituent pas à l’expérience ou à une thérapie.
  • Demandez-vous : Qu’est-ce que je veux vraiment ? Qu’est-ce qui est important pour moi ? Restez concentré(e) sur vos réponses (pas sur « Est-ce possible ou non ? » selon vous aujourd’hui). Vous trouverez ainsi la volonté et l’énergie pour dépasser vos peurs.
  • Si vous ne vous en sentez pas encore capables : lâcher l’idée du comment et de devoir agir pour l’instant. Répétez-vous et visualisez-vous tous les jours en train de vivre votre rêve.
  • Rappelez-vous que tout part de vos pensées. En vous concentrant sur votre objectif sans vous préoccuper du “comment”, vous attirez à vous les rencontres, les opportunités, les solutions et les aides.

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin sur le fonctionnement des croyances, cliquez ici.

Partagez vos questions et votre expérience dans les commentaires.

Recherches utilisées pour trouver cet article :depasse les limites motivation, dépasser ses limites et dominer ses peurs

Comments

comments

Auteur : Coralie

Thérapeute, auteur, sage femme des consciences et des rêves.

2 pensées sur “Se libérer des croyances négatives et des peurs, c’est possible 4/7”

  1. J’aime beaucoup ta méthode pour découvrir ses croyances limitantes, je connaissais pas mais c’est vrai que penser à ses rêves et voir ce qui vient comme peurs et freins restent le meilleur moyen. Merci pour cet article de qualité.

    Après une fois les peurs identifiées pour ma part, je réfléchis au pire du pire qui puisse arriver et quelle incidence ce pire aura sur moi dans 10 ans, sur mon entourage, ma famille etc. Dans la majorité des cas, aucune bien sûr, ce qui facilite le passage à l’action. Ou encore réfléchir au prix à payer si on ne passe pas à l’action et est-ce que je suis prête à le payer.

    1. Merci Stéphanie. Le dernier point de ton approche est un levier efficace !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *